Accéder au contenu principal

Sélection

Les rallumeurs d'étoiles c'est aussi un "Blog" !

Nous vous proposons sur ce blog des articles de tous horizons, sur la région, sur nos partenaires,sur des actions bienveillantes...Nous essaierons de vous relayer les initiatives que nous trouvons positives, les actions que nous allons mener, .... Cette espace est dédié à vous informer tout en passant du bon temps !Et puis !!!,des vidéos et quelques clipscar en images c'est sympa aussi !, bonne visite à vous tous et merci de nous être fidèle.

Aimer, Faciliter, soutenir

Il est indéniable que le degré d’amour et de tendresse que l’enfant reçoit dans la petite enfance influence profondément le reste de son existence.


Les enfants victimes d’abus courent, par exemple, deux fois plus de risques que les autres de souffrir de dépression pendant l’adolescence ou à l’âge adulte.

Il semble donc que ce devrait être un devoir, pour les adultes, de développer et d’exprimer ce qu’ils ont de meilleur en eux afin de manifester le maximum d’affection, de bienveillance et d’amour envers leurs enfants et ceux dont ils ont la charge dans la communauté où dans le système éducatif.

Il est très important de souligner toutefois que nombre de personnes qui ont été maltraitées dans leur enfance sont devenues par la suite des parents aimants.



"Selon Jacques Lecomte, il y a certe une plus forte probabilité d’être maltraitant chez les personnes qui ont été elles-mêmes maltraitées, mais cette probabilité reste très faible (entre 5 et 10 %). La très grande majorité des personnes maltraitées dans leur enfance pratiquent ce que Lecomte appelle le “contre-modelage”, c’est à dire décident (en général à la préadolescence ou à l’adolescence) qu’elles feront le contraire de leurs parents lorsqu’elles auront elles-mêmes des enfants.
Et, la plupart du temps, c’est bien ce qui se passe."

Il va sans dire que le soutien des parents doit se poursuivre dans la durée pour produire un véritable effet. 

Tout un programme, donc, qui commence par la transformation de soi.



Commentaires

Articles les plus consultés